Pas de business plan. Est-ce important?

Une étude en date de décembre 2008 indique que la soumission d’un business plan à des capitaux-risqueurs serait au mieux un acte symbolique, au pire sans intérêt ou du moins sans relation avec la décision d’investissement.

L’article intitulé « Form or Substance: The Role of Business Plans in Venture Capital Decision Making » a été écrit par David Kirsch, Brent Goldfarb et Azi Gera de l’Université du Maryland et a été publié par la Strategic Management Journal.

Sur une base de plus de 1000 documents, les auteurs ont testé un certain nombre d’hypothèses relatives au business plan:

1- l’impact d’un document standard,

2- la présence d’investisseurs dans la société cherchant des fonds,

3- la mention des besoins financiers,

4- les informations sur l’équipe,

5- les informations sur le « capital humain »,

6- les références à l’expérience entrepreneuriale passée,

7- les références à l’expérience professionnelle.

Les résultats sont assez frappants: les hypothèses 1, 2, 3, 5 et 7 ne sont pas validées et les hypothèses 4 et 6 auraient un certaine validation.

Leurs conclusions sont claires: « Les éléments d’information d’un business plan ne sont pas des sources d’information importantes pour la prise de décision. La soumission d’un tel document est au mieux un acte cérémonial » et ils ajoutent « ni l’existence d’un business plan ni son contenu n’ont de rôle de communication avec les capitaux-risqueurs… Les informations critiques sont obtenues par d’autres canaux de communications ».

Mais j’ajoute, à titre personnel cette fois, que tout cela ne signifie pas que le document n’est pas nécessaire pour tout entrepreneur qui souhaite lever des fonds…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.