Ils l’ont fait!

They made it! (Ils l’ont fait!) par Angelika Blendstrup est un autre livre fait d’interviews d’acteurs de la Silicon Valley. J’avais parlé dans le passé de En compagnie des géants, Once you’re lucky, Betting it All, Founders at Work, mais celui-ci prend un angle différent.

L’accent est mis sur les immigrants que le sous-titre illustre: « Comment les Chinois, Français, Allemands, Indiens, Iraniens, Israéliens et autres étrangers entrepreneurs ont contribué à l’innovation technologique dans la Silicon Valley, aux États-Unis et outre-mer. » Et les leçons sont assez intéressantes.

L’auteur résume à la page 260 quelques caractéristiques des personnes interrogées:
– Une grande intelligence, souvent couplée avec une éducation brillante
– Une volonté de travailler dur, de se concentrer, de la détermination et de la persévérance
– Une vision du succès dans leur carrière professionnelle et leur vie personnelle
– La curiosité et la passion
– L’amour de la famille et un dévouement à la soutenir
– Une troublante capacité à lire en soi et dans les autres
– La croyance en soi-même
– Une capacité de développement émotionnel et intellectuel
– Une tolérance pour le, et même un amour du, risque et la capacité à (rapidement) se remettre de l’échec
– Un appétit de collaborer
– Une grande humilité
– Une volonté de redonner à la société ce qu’elle vous a offert

J’ai été particulièrement frappé par les récits de personnes qui ont déménagé et ont tout laissé derrière elles. Il y a là un élément de l’entrepreneuriat dont quelqu’un m’a parlé ce matin : les entrepreneurs savent qu’ils peuvent tout perdre (maison, famille) et qu’ils sont prêts à affronter ces risques, parfois parce qu’ils en ont déjà fait l’expérience et ils savent qu’ils peuvent recommencer. C’est ce qui explique la passion, le dévouement et la soif d’essayer.

Entrevue après entrevue, il est question des valeurs, de leadership et de l’ouverture à la diversité, de briser les barrières. Je peux ne pas avoir appris beaucoup de nouvelles choses, mais j’ai aimé ce livre, peut-être juste pour la raison que c’est une autre illustration de ce que sont les valeurs de la Silicon Valley et pourquoi les immigrants ont été si importants pour la région.

Dernier détail, j’ai fait une simple analyse des origines des personnes interrogées:
France: 7
Israël: 5
Inde: 5
Chine: 3
Taiwan: 2
Iran: 2
Allemagne : 2
Reste du monde (hors USA) : 5
Intéressant de noter que la France est en tête, bien que le pays ne soit pas connu pour sa culture entrepreneuriale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.