La Suisse est-elle une nation startup?

C’est la question qui m’a été posée au Forum de l’EPFL aujourd’hui. C’était même « La Suisse est-elle la nation startup? » Je n’ai pas répondu à la question, mais j’ai essayé de proposer quelques éléments de réflexion et je vous invite à regarder les diapositives ci-dessous.

Maintenant que les avez peut-être parcourues, j’ajoute deux points que je n’ai pas mentionnés dans mon exposé:

Le premier, c’est l’analyse du journal suisse: Sommes-nous, nous aussi, une start-up nation du point de vue des Israéliens? «J’ai un message pour la Suisse, annonce Dov Moran: vous n’avez pas d’ennemis et ainsi pas besoin de consacrer 20% de votre PIB à votre protection. Si vous êtes moins entrepreneur que nous, ce n’est pas si grave.»

Ensuite, encore une fois, Orson Welles à propos de la créativité et de la guerre … « L’Italie sous les Borgia a connu 30 ans de terreur, de meurtres, de carnage… Mais ça a donné Michel-Ange, de Vinci et la Renaissance. La Suisse a connu la fraternité, 500 ans de démocratie et de paix. Et ça a donné quoi ? … Le coucou! » dans Le troisième homme, dit par Holly Martins à Harry Lime…

Juste quelques éléments de réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *