L’innovation en Suisse

Le 26 mai dernier aura été une journée consacrée à l’innovation par la radio-télévision suisse romande. Vous pourrez en visualiser le contenu. Entre autres, l’émission de débat infrarouge aura donné lieu à un échange intéressant pour ceux qui veulent découvrir le sujet.

Pour ajouter à tout cela, voici une magnifique citation de Daniel Borel, fondateur de logitech, qui participait à cette discussion, et qui, je crois, confirme toute les difficultés auxquelles nous sommes confrontés.

“La seule réponse que je puisse avancer c’est la différence culturelle entre les Etats-Unis et la Suisse. Lorsque nous avons créé Logitech, en tant qu’entrepreneurs suisses, nous avons dû jouer très tôt la carte de l’internationalisation. La technologie était suisse, mais les Etats-Unis, et plus tard le monde, ont défini notre marché, alors que la production est vite devenue asiatique. Je m’en voudrais de faire un schéma définitif parce que je pense que beaucoup de choses évoluent et que beaucoup de choses bien se font en Suisse. Mais il me semble qu’aux Etats-Unis, les gens sont davantage ouverts. Lorsque vous obtenez les fonds de Venture capitalists, automatiquement vous acceptez un actionnaire extérieur qui va vous aider à diriger votre société, et peut-être vous mettre à la porte. En Suisse, cette vision est assez peu acceptée: on préfère un petit gâteau que l’on contrôle complètement qu’un gros gâteau que l’on contrôle seulement à 10% ce qui peut être un facteur limitatif.”

(Extrait d’une interview donnée au magazine Trajectoire et publiée le 16 novembre 2009)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.