Quand l’inventeur du microprocesseur et fondateur de Synaptics parle

Je n’avais jamais mentionné ici Federico Faggin, un autre Européen qui est devenu un entrepreneur en série de la Silicon Valley. Il était à l’EPFL aujourd’hui où il a prononcé un discours incroyable sur la créativité et le courage, les deux éléments dont les inventeurs, innovateurs et entrepreneurs ont besoin de façon critique. Si vous ne le connaissez pas, précipitez-vous sur vers sa page wikipedia: « un physicien et inventeur italien, spécialisé en physique du solide. Pionnier de l’informatique et de la technologie des semi-conducteurs, il est l’un des pères du microprocesseur, et fut responsable de sa conception et sa mise en œuvre. […] Faggin a conçu trois générations de microprocesseurs 8-bits: l’Intel 8008 et 8080 et le Z80. Le Z80 a été créé chez Zilog, l’entreprise de microprocesseurs qu’il a fondée en 1974. Il est à la fois un inventeur et un entrepreneur qui a fondé trois sociétés de haute technologie: Zilog en 1974, Cygnet Technologies en 1982 et Synaptics en 1986. »

J’espère que sa présentation sera mise en ligne, auquel cas je donnerai la référence plus tard. En attendant, voici seulement 3 photographies (prises par un collègue, merci!) au sujet de ses conseils comme inventeur et entrepreneur.


– Si vous voyez un «petit» problème technique, que vous ne comprenez pas, n’évacuez pas le problème : faites face et trouvez sa cause principale
– De même, lorsque vous percevez que quelque chose ne fonctionne pas avec un employé, agissez rapidement: ne laissez pas les problèmes de performance ou d’attitude subsister
– Soyez ouvert pour recevoir des solutions de n’importe où: collègues, littérature, intuitions, rêves
– Trouver le juste équilibre entre liberté et contrôle
– ‘Lancez des idées en l’air et puis quittez la salle’
– Le pouvoir est dans l’équipe: favorisez l’esprit d’équipe, passionnée par l’innovation et par les produits de qualité


– Identifiez toujours les problèmes critiques et donnez leur une attention toute particulière
– Les problèmes business ne sont pas des problèmes techniques
– Le raisonnement logique est bon, mais attention aux hypothèses
– L’intuition est votre amie
– Le risque ne peut pas être évité – vous avez besoin de courage
– Ne sous-estimez jamais la concurrence
– ‘Sentir’ le bon produit et le bon timing pour la commercialisation est la décision la plus importante


– Articulez et expliquez les valeurs, la vision, la mission, la stratégie et les objectifs de l’entreprise à tous les employés
– Les gens surveillent ce que vous faites, pas ce que vous dites: la culture de l’entreprise est façonnée par les actions et non par ce que dit le PDG
– Enseignez aux gens comment prendre des décisions basées sur les principes et les valeurs
– Poussez la prise de décision au niveau le plus bas possible dans l’organisation
– Sachez quand il est temps de passer à autre chose et de faire un changement pour vous-même

Comme conclusion à cet article, voici comme d’habitude quand j’ai des données sur un fondateur, une nouvelle table de capitalisation. Cette fois, Synaptics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *